Espagne : les hôteliers refusent de loger 200 saisonniers ouest-africains malgré le paiement du footballeur Keita Baldé




Deux cents travailleurs migrants originaires pour la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest ont dormi à la belle étoile à Lleida en Catalogne après le refus des hôteliers de leur ouvrir les portes de leurs établissements. Le footballeur sénégalais Keita Baldé avait pourtant déboursé une somme à cet effet. Un cas de racisme qui a indigné l’Espagne.




Finalement, le footballeur Sénégalais Keita Baldé a pu louer un immeuble vide où logent actuellement les deux cents travailleurs saisonniers venus de différents coins d’Espagne.Nombreux sont les ressortissants d’Afrique de l’Ouest qui travaillent dans l’agriculture en Espagne et se déplacent en fonction des saisons de récolte agricoles.

L’approche de la saison de récolte des oranges, mandarines, pêches à Lleida en Catalogne est aussi l’occasion d’assister à l’arrivée massive des saisonniers dans l’espoir de se faire embaucher.Les Espagnoles boudent généralement ce genre de travail, très apprécié par les immigrés.




Actuellement engagé avec l’AS Monaco, Keita Baldé est né en Catalogne ( Gérona ) il y a 25 ans de cela, et s’est formé comme footballeur au centre de formation de la massia du FC Barcelone. Dans un premier moment, il a voulu mener cette action de manière discrète avant de faire face au refus des hôteliers de céder leurs installations à ces 200 africains à cause de leur peau.

Une fois médiatisée, plusieurs propriétaires d’immeubles de la ville ont proposé au jouer leur location à des prix convenables. Des médias espagnoles s’étonnent que des hôteliers qui se plaignent des difficultés financières suite au Covid-19 refusent l’argent des africains pour être Noirs.