En 2018, le Senat a voté 40 projets de lois

0
228




Le premier secrétaire du bureau du Sénat, Julien Epola a indiqué le 10 janvier à Brazzaville, que leur institution avait voté en 2018 40 projets de lois marquant ainsi l’efficacité du travail parlementaire effectué à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hémicycle.

Faisant la synthèse des activités, Julien Epola a indiqué, au cours de la présentation des vœux au président du Sénat, Pierre Ngolo, qu’au cours de l’année 2018 trois sessions ordinaires ont été tenues aux dates et heures fixées par la constitution. « De même une session extraordinaire a été organisée du 5 au 19 janvier 2018. Nous avons voté les projets de lois de finances de l’Etat pour les années 2018 et 2019 ainsi que le projet de loi portant règlement définitif du budget de l’Etat exercice 2017 », a-t-il souligné.




« Le Sénat a aussi effectué les auditions en commissions et tenu trois séances de questions orales avec débat, une séance de question d’actualité, une séance d’interpellation et une série des questions écrites. Les descentes ont été effectuées à la base non seulement pour rendre compte aux populations mais aussi pour recueillir leurs préoccupations qui ont donné lieu à des échanges avec l’exécutif », a poursuivi Julien Epola.

Pierre Ngolo a fait savoir aux sénateurs que la mise en évidence des évolutions positives, enregistrées dans la vie, et le fonctionnement de leur Chambre en 2018, ne devrait pas le conduire à une autosatisfaction, génératrice d’attitudes antinomiques au surcroît d’effort qu’impose la conjoncture. « Bien au contraire, notre défi est de faire, en 2019, davantage et mieux afin de tenir le Sénat à sa place de Chambre haute », a-t-il dit.

Le président du Sénat a exhorté l’ensemble de son personnel à rester attaché à la ligne de la rigueur, de la discipline et de la détermination pour peser significativement en faveur de la promotion de la démocratie dans un espace social apaisé.