Sassou Nguesso promet 300 forages et 100 WC publics à Pointe-Noire

0
1624




Le président congolais Denis Sassou Nguesso, qui briguait un troisième mandat illegal, avait promis en mars 2016, en campagne à Pointe-Noire (sud), de remporter la présidentielle du 20 mars dès le premier tour face à huit adversaires.




« Le 20 mars, ça sera un penalty tiré et marqué et puis c’est la victoire », avait déclaré Sassou Nguesso devant des milliers de militants, arborant des tee-shirts et autres gadgets à son effigie.Il a présenté son nouveau projet de société baptisé la marche vers le développement.

Ce projet sera exécuté au cours des cinq prochaines années. « Il mettra l’accent sur l’agriculture, le social et l’emploi des jeunes », avait affirmé Sassou Nguesso, annonçant la construction d’un barrage de 1 000 mégawatts dans la région du Kouilou qui abrite Pointe-Noire.

Mais, comme dit-ont souvent que le temps est l’antidote aux mensonges « to pessa temps na temps », le dictateur a été rattrapé bien qu’il ne connaisse pas la honte et s’en fiche éperdument de ce que pensent de lui les congolais.




Ni le barrage de Sounda n’a vu le démarrage des travaux, ni le social des pontenegrins n’a changé positivement bien au contraire, et les jeunes sont contraints de s’en aller du pays trouver un meilleur avenir. Denis Sassou Nguesso est un menteur pathologique.

A l’approche de la présidentielle de 2021 dont il sera encore candidat, Denis Sassou Nguesso a instruit son équipé de compagne de se lancer dans une autre opération de communication mensongère et démagogue dans le Kouilou et à Pointe-Noire essentiellement.




Ces gens-là qui méprisent les Vilis et les sudistes qui peuplent la capitale économique du pays, lanceront dans les jours à venir des messages relatifs à l’installation de 100 toilettes publiques dans la ville et de 300 forages d’eau. Une moquerie de plus envers les habitants de Pointe-Noire venant de Sassou Nguesso. C’est cet homme qui n’a pas honte de dire qu’il est l’espoir du Congo, soutenu par une armée de jeunes inconscients et fanatiques de la facilité.