Émergence 2025 : les Mbochis et alliés ne parlent plus de cette folie de Papa Mobimba Sassou

0
1450




C’était le tapage médiatique au point de nuire à la santé acoustique des congolais orchestré par certains congolais encore dans l’aveuglement. Ces fanatiques croyaient vraiment que Sassou Nguesso pouvait faire du Congo, un pays émergent à l’horizon 2025 quand bien-même ne fut ce que l’eau potable a du mal à couler dans leurs robinets.Être bête est un choix pour certains au Congo à l’instar de Asie Dominique de Marseille dont l’émergence pointe à EWO.

L’actuel chef de l’État Ivoirien, Alassane Ouattara l’a su bien le dire, Denis Sassou Nguesso est un incompétent de naissance qui n’a su rien faire de positif malgré toute la manne pétrolière du Kouilou. Voilà au moins l’appréciation d’une personne dotée de toutes ses facultés intellectuelles.

Par contre, les intellos qui se réclament de Sassou Nguesso se sont autozobatisé et pis encore l’ont montré à la face de tous les congolais. Des personnes qui ont intoxiqué les oreilles des congolais à longueur des journées sur une pretendue émergence du Congo en 2025 tel que rêvé inutilement par leur Papa Mobimba Sassou Nguesso.




Comme des gens sérieux, ils venaient expliquer sur Télé Foufou comment le pays serait émergent grâce à Sassou. Pourtant une fois chez eux, ils pouvaient constater le manque d’eau et d’électricité y compris lé dégradations de tous les services publics. Mais, ils y croyaient aveuglés par leur idiotie et fanatisme.

Aujourd’hui, en 2019, plus personne ne parle de cette fameuse émergence, bien que ces fanatiques hésitent encore à responsabiliser Sassou Nguesso de la situation actuelle du Pays, totalement à genoux devant le FMI.




Le pays est encore abonné au délestage alors qu’on ne peut jamais parler d’industrialisation sans suffisance énergétique. L’eau qui coule dans les robinets en 2019 laisse encore à désirer. Les caciques du pouvoir continuent de mourir dans les hôpitaux hors du pays.

Mais malgré tout cela, certains têtus persistent dans l’idiotie et se seraient réunis à Kakamoeka dans le Kouilou pour inciter Papa Mobimba à être candidat de nouveau en 2021. Parfois on est responsable de son propre malheur dans lequel on s’y plait.