Dubaï : l’avion de Sassou est bloqué depuis 2017 à l’aéroport et accumule une dette de 1,7 millions Euros.

0
1658




Très utilisé par la famille présidentielle Congolaise, l’avion du voleur proche de Kiki, Moussengo Alilo est immobilisé depuis 2017 sur le tarmac de l’aéroport de Dubaï où il accumule des impayés de 1,7 millions d’euros.

Jet Aviation Dubai, la filiale de maintenance émiratie de l’américaine Général Dynamics, vient de lancer des procédures de recouvrement contre un hawker 125-800 immatriculé T7-BDD qui stationne dans ses hangars depuis 2017. L’appareil appartient au Congolais réputé très voleur Moussengo Alilo Jean Marie, qui l’a acquis en 2015 auprès de l’homme d’affaires français Karl Pedraza qui contrôle l’opérateur de centrale solaire Meagle Sun établi au Congo et Gabon. Pour 1 million de dollars, la société d’Alilo, Atlas Logistique est devenue le premier actionnaire de Galileo Aviation Inc, la holding propriétaire de l’avion enregistré aux îles vierges britanniques.




L’avion a servi pendant un an aux voyages de toute la famille Sassou Nguesso, qui gouverne le Congo de main de fer depuis trois décennies. On peut se souvenir de cet épisode ou cet appareil s’est retrouvé sans carburant lors d’un voyage de Denis Sassou Nguesso, le chef de l’État du Congo.




Cloué depuis à Dubaï alors que l’appareil y avait atterri pour une révision, il n’a plus jamais redécollé. La famille Nguesso, mauvais payeur n’a jamais honoré les frais y appropriés.

Les frais de stationnement réclamés par l’aéroport de Dubaï sont estimés à 1, 7 millions d’euros.