Dolisie:Des gendarmes saccagent le domicile d’un député soupçonné d’être un franc maçon

0
3032




 

 

Vive tension depuis hier dans la capitale départementale du Niari (sud). Plusieurs jeunes gendarmes, en colère, ont attaqué et saccagé, sans pitié et remords, le domicile du député de Kimongo, Jean Jacques Mouanda, situé sur l’avenue Félix Eboué au quartier Gaïa à Dolisie.

Cet incident fait suite au décès de leur frère d’arme, Osée Mouanda, fils du député de Kimongo.




Selon une source policière, les gendarmes en furie soupçonnent le député Jean Jacques Mouanda d’avoir sacrifié leur collègue pour des pratiques magico-fétichistes au profit de sa secte.

Au Congo,toute ascension sociale liée à la politique est étroitement conditionnée par l’appartenance à la franc maçonnerie dont le leader n’est entre autre que le chef de l’État.Ayant introduit la sorcellerie Africaine dans cette obédience,des sacrifices humains sont exigés à tout les membres qui rêvent d’une carrière fructueuse.

De nombreux hommes politiques ou aspirants ne doutent pas de sacrifier leur progéniture ou autres membres de leurs familles dans l’espoir de bénéficier d’une promotion.