Dolisie : bien tapé pour avoir détourné les 2500frs de 50 jeunes ayant accueilli Sassou à l’aéroport

0
1257





Chaque déplacement du chef de l’État est une aubaine pour certains de se faire de l’argent sous couvert de mobilisation. Un homme a été passé à tabac par près d’une cinquantaine de jeunes pour avoir détourné leur argent relatif à leur présence à l’aéroport de Dolisie faire nombre à l’arrivée de la comitive en provenance de Brazzaville.




Près de 50 jeunes du quartier Tsila de Dolisie ont passé à tabac un homme, chargé de les mobiliser contre un tee-shirt et une somme de 2500 frs pour se rendre en masse à l’aéroport de la ville accueillir le chef de l’État, Denis Sassou Nguesso, en séjour de travail dans le Niari.

Comme il est de coutume au Congo, les visites du chef de l’État à l’intérieur du pays est motif pour les responsables politico-admnistratifs de prouver leurs capacités de mobilisation. Amoureux des éloges et des masses, Denis Sassou Nguesso, est toujours reconnaissant envers ses subalternes qui mettent à sa disposition des foules.




Si les fonctionnaires et travailleurs du secteur privé sont obligés de s’y rendre au risque de sanctions, les jeunes désœuvrés et écoliers monnaient leur présence. Le PCT et les dirigeants de Dolisie ont donc décaissé des fonds pour avoir un grand nombre de présents.

Pour l’occasion, la crise financière et la Covid-19 sont oubliées pour la gloire du chef de l’État. Monsieur Mboumba qui vient de subir la foudre de ces 50 jeunes a reçu une importante somme d’argent pour leur mobilisation. Une aubaine de passage pour eux, d’avoir quelque chose en ces temps de vache maigre.

Ces jeunes sont autant fâchés du fait qu’ils soient d’abord allés à l’aéroport contre leur volonté, animés juste par les 2500 frs proposés. Ils ont promis casser la maison du voleur s’il ne recevait pas leur dû.