Diaspora : un centre d’enrôlement permanent à Paris pour la délivrance des passeports

0
507




 

La promesse avait été faite par l’ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada, lors des festivités de la fête nationale à Paris. Le précieux sésame que représente le passeport pour les Congolais de France sera délivré à Paris.

Se faire établir un passeport en France relevait du parcours du combattant. Rodolphe Adada, nouvel ambassadeur du Congo en France, avait promis d’y remédier. Aujourd’hui, c’est chose faite. Avec une volonté affichée des autorités consulaires, il ne sera plus question d’aller au Congo pour obtenir son passeport. Désormais en ligne, grâce aux efforts conjugués entre l’Etat congolais et les autorités consulaires, après l’établissement d’une carte consulaire, l’obtention d’un passeport à Paris sera possible.

Le 15 mars, à l’issue d’une cérémonie en présence d’une haute délégation des représentants du gouvernement congolais constituée du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Cyprien Sylvestre Mamina, du préfet-directeur de cabinet du ministère de l’Intérieur, Séraphin Ondelé, du directeur général de la surveillance du territoire, Philippe Obara, l’ambassadeur a procédé au lancement officiel du système d’enrôlement de l’obtention des passeports.

C’est une nouvelle expérience de la « bonne utilisation de l’internet ». Un système d’enrôlement pour les passeports à Paris est en place. La délégation est venue de Brazzaville avec, dans son bagage, le système d’enrôlement susceptible de se faire délivrer les passeports.

Puisqu’il était question de comprendre la faisabilité du système, Henri Jacques Kienaka, directeur de l’identification civile, a conduit l’assistance à l’espace dédié à la collecte des informations. Il a expliqué la procédure à suivre par les impétrants. Le traitement de données ne sera possible qu’aux titulaires de la carte consulaire congolaise. La procédure est accessible à ces utilisateurs jusqu’à obtenir un rendez-vous pour arriver à l’ultime étape de vérification. Pour la suite de la procédure, l’accueil est personnalisé avec un contrôle des empreintes digitales, gage de l’authentification, jusqu’au retrait.

A propos de la sécurité, l’ambassadeur a rassuré sur la forme des passeports biométriques qui répondent aux critères donnant une viabilité internationale absolue. Au niveau de la délivrance, il yAmbassade du Congo en France une des séances d'explication de la procédures de l'obtention du passeport à Paris a, d’un côté, le système girafe pour les services consulaires classiques et, de l’autre, l’intranet, un centre déporté des services qualifiés de Brazzaville. Entre ces deux services, il n’existe aucune interconnexion susceptible de verser dans le piratage informatique.

Paris, centre pilote de ce système, est fin prêt tel nous l’a affirmé Chresson Bassounga, un des onze demandeurs de passeport choisi par le service consulaire. « J’étais sur le point d’organiser mon voyage au Congo pour les démarches administratives de l’obtention de mon passeport. Je suis heureux et salue les efforts des autorités pour cette réalisation tant attendue par nos compatriotes résidant de la circonscription juridique de l’ambassade du Congo en France .», a confié le jeune salarié.

Pour effectuer les démarches, un seul site: http://ambacongofr.org/index.php/services-consulaires/passeport