Deux militaires rwandais arrêtés près d’un aéroport de l’Est de la RDC

0
314




 

Deux militaires rwandais armés ont été arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi près de l’aéroport de Goma dans l’est de la République démocratique du Congo.

« Nous allons remettre les deux militaires rwandais arrêtés sur notre sol au mécanisme conjoint de vérification des frontières qui les remettra à leur tour au Rwanda », a déclaré à l’AFP le major Guillaume Ndjike, l’un des porte-parole de l’armée congolaise dans le Nord-Kivu (est).

« Ces soldats rwandais portaient sur eux deux armes, du matériel de transmission et de communication » au moment de leur arrestation dans le principal cimetière de Goma, à environ 500 mètres de l’aéroport, non loin de la frontière entre la RDC et le Rwanda, a ajouté l’officier.

« Nous avons agi ainsi pour montrer à la communauté internationale que nous sommes respectueux du droit humanitaire international et nous demandons au Rwanda d’agir de la même manière quand il s’agit des soldats congolais qui se retrouvent sur le sol rwandais », a-t-il ajouté.

Mi-février, six militaires congolais avaient été tués dans des affrontements entre forces congolaises et rwandaises causés par les divergences sur la limitation de la frontière entre les deux pays.




Depuis 23 ans, l’est de la RDC est déchiré par des groupes armés locaux et étrangers qui se disputent le contrôle des matières premières. Le Rwanda est régulièrement accusé par les autorités congolaises, l’ONU et des ONG de les soutenir.

Avec AFP