Deux Mbochis de Boundji ont-ils voulu assassiner Kiki Sassou Nguesso  à Oyo ?

0
1923

Les deux citoyens qui sont natifs de Boundji auraient été arrêté avec des armes sur eux lors d’un meeting du candidat Denis Christel Sassou Nguesso à Oyo. Le candidat s’y était rendu dans le cadre du lancement de la campagne des législatives du 10 juillet avec toute son équipe.

Joint par ce média, l’équipe de campagne de Kiki Sassou n’a pas voulu se prononcer sur cette tentative d’assassinat et parle plutôt des capacités du candidat à continuer à œuvrer pour le bien-être de ses votants. «Nous allons gagner à 100% » a renchéri un proche de Kiki.

A Oyo, une rumeur a couru sur l’arrestation de deux Mbochis de Boundji ayant sorti leurs pistolets cachés dans la foule lors d’un meeting de Denis Christel Sassou Nguesso. Aussitôt maîtrisés par la foule, les deux hommes auraient été livrés à la sécurité présidentielle qui les aurait tué dans la nuit.

Interrogé sur la volonté d’exposer l’origine ethnique des deux supposés assassins, les proches du candidat Kiki rappellent l’animosité des Mbochis de Boudnji contre ceux de l’axe Oyo-Edou.