Dette congolaise: la Chine veut tout régler et vite

0
833




L’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin a indiqué le 27 février à Brazzaville que dans un délai maximum de 3 mois, les autorités chinoises signeront avec le Congo une convention pour régler la question de la dette.

« Nous soutenons et souhaitons que les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) aboutissent pour que le Congo sorte de sa situation économique difficile. Les négociations entre les autorités congolaises et Lexis bank sont terminées et l’accord de principe est trouvé. Il reste au gouvernement chinois d’approuver cet accord », a fait savoir Ma Fulin, lors de sa rencontre avec les journalistes.

« Lexis bank étant une entreprise, elle devra recevoir les instructions du gouvernement chinois. Cette banque est le principal créancier du gouvernement congolais », a poursuivi l’ambassadeur de Chine au Congo.




Au cours de l’entretien, Ma Fulin a aussi abordé la question des zones économiques spéciales de Pointe-Noire. Il a indiqué qu’avant la fin de l’année un ou deux projets  devraient être fonctionnels. « Le projet des zones économiques spéciales avance très bien. Ce n’est pas une construction d’une infrastructure, mais une construction qui s’étend sur beaucoup de domaines. Il y a des choses qui se font pour aller vers l’effectivité de ce projet. Pour garantir les activités courantes des entreprises issues de la coopération entre les deux pays, la Chine apportera sa technologie et le Congo, la main d’œuvre et les terres», a-t-il souligné.

Ma Fulin précisé que la Chine contribuera dans le renforcement des capacités des Congolais dans la lutte contre la corruption, la gouvernance et la gestion administrative. Il a indiqué que 55 ans après, les deux Etats ont développé une amitié très forte et les échanges ont battu tous les records.