Des proches de Sassou disent queThierry Moungalla les aurait aidé à tuer André Milongo

0
3505




 

A Brazzaville, dans les milieux du pouvoir, quelques voix commencent à se lasser du ministre Thierry Moungalla et insinuent qu’il les aurait aidé à se débarrasser d’André Milongo. Dans ce coup, Moungalla aurait agi en complicité avec Léontine Milongo.

Pour services rendus à Denis Sassou Nguesso, Thierry Moungalla a été bombardé ministre à vie malgré son incompétence notoire et ses habitudes de parvenu. De la même récompense bénéficie madame Milongo comme maire à vie de Boko.




L’actuel ministre de Sassou, Thierry Moungalla a été l’une des personnes très proche du feu André Milongo qui a été son tremplin dans la politique. Contacté en sous marin par les proches de Denis Sassou Nguesso pour éliminer Ya Milos, Moungalla n’a par réfléchi deux fois et a plus mis en valeur toutes les promesses faites par ses nouveaux d’amis actuels.

En connivence avec Léontine Milongo, Thierry Moungalla aurait contribué activement à l’élimination d’André Milongo en lui remettant une tenue de sport imbibée du poison.

Un poison qui a tué à petit feu André Milongo, et bombardé les deux diables ( Moungalla et Léontine) aux postes de haute responsabilité. Très vite Moungalla s’est éloigné des idéaux nobles de Ya Milos pour épouser les bêtises de Denis Sassou Nguesso.




De l’humanisme de Ya Milos, Moungalla s’est vite transformé en sadique, capable de nier les assassinats visibles par tous et de défendre indéfendable. D’aucuns affirment que Golbert est toujours marqué par le suicide de sa maman en découvrant la qualité négative de son fils à la maternité.