Des élèves de l’Académie américaine découvrent l’art et la culture congolais

0
334




Quarante et un officiers cadets américains séjournent à Brazzaville, depuis le 1er juillet, dans le cadre de la coopération militaire entre les Etats-Unis et le Congo.

Onze des quarante et un officiers cadets ont visité, le 4 juillet, la galerie du Bassin du Congo, en vue de percevoir autrement la richesse culturelle du Congo dans sa diversité. Conduits par l’un des responsables de la galerie, Maurin Mobassi, ces élèves cadets ont fait un tour complet de la galerie du Bassin du Congo. De la peinture aux masques, en passant par différentes sculptures et quelques ustensiles traditionnels, ils ont été émerveillés par la découverte de l’art et la culture du Congo, curieux et attentifs aux explications qui leur ont été fournies. Cette visite a été, pour eux, un grand moment d’apprentissage.

« Nous sommes très excités et heureux d’avoir eu cette opportunité de visiter cette galerie. Cette expérience nous a fait voyager dans la belle histoire et la culture congolaise dans toute sa diversité et ce, à travers plusieurs époques. Nous garderons et partagerons toutes ces connaissances auprès de nos familles et amis », a confié le lieutenant et instituteur de cadets, Abraham Wamah.




Même sentiment du côté des élèves. « J’ai été conquise par chaque histoire que renferme chaque objet exposé à la galerie du Bassin du Congo. Et cette visite est donc un plus pour notre culture générale sur la créativité artistique congolaise et sur les traditions de ce pays », s’est réjouie Olivia Di Ruzza, officier cadet.

La visite effectuée par ces élèves cadets de l’académie militaire américaine s’inscrit dans une série d’activités parallèles à leurs activités officielles avec l’académie militaire du Congo. Ayant lieu de manière rotative, d’autres élèves visiteront également la galerie très prochainement. Au terme de chaque visite, ils sont tous tenus de rédiger des rapports qui serviront à dresser des fiches de renseignements sur leur séjour et leur découverte en terre congolaise.

Notons que ces élèves sont en séjour à Brazzaville jusqu’au 21 juillet, pour s’imbiber des similitudes et des convergences de la formation américaine entre les deux pays. « Notre présence au Congo vise à comparer les tactiques militaires américaines à celles congolaises en vue d’un partage d’expériences. Aussi, cela contribue à renforcer les liens d’amitié entre nos deux pays », a déclaré Abraham Wamah.