Dernier jour pour les candidatures présidentielles en Côte d’Ivoire

0
137
epa07843035 A supporter of the opposition Coalition holds posters with photos of two former Ivorian presidents, Laurent Gbagbo (R) and Henri Konan Bedie (L) at a meeting of opposition parties in Abidjan, Ivory Coast, 14 September 2019. EPA/LEGNAN KOULA (MaxPPP TagID: epalivefour289682.jpg) [Photo via MaxPPP]





C’est aujourd’hui le dernier jour pour les candidats à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Ils ont jusqu’à minuit pour déposer leur candidature auprès de la Commission électorale indépendante.

Au total, la Commission s’attend à trente-six dossiers, dont certains ont déjà été déposés.




Parmi eux, le président sortant, Alassane Ouattara, qui se représente pour un troisième mandat à la suite du décès brutal en juillet de son successeur désigné, Amadou Gon Coulibaly.

 Henri Konan Bédié, qui fut président de 1993 à 1999, tente lui aussi sa chance, tout comme Pascal Affi N’Guessan, du Front populaire ivoirien, ou encore Albert Toikeusse Mabri, le Président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire, qui était jusqu’en mai dernier le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le gouvernement du président Ouattara.

Deux candidatures particulièrement significatives sont attendues dans la journée, celles de Laurent Gbagbo et de Guillaume Soro.




Tous deux ont perdu leurs droits civiques et sont techniquement radiés des listes électorales, donc ne peuvent normalement pas se présenter. Mais ils considèrent ces décisions injustes, et ont décidé de déposer leurs dossiers bien qu’ils soit fort probable que la Commission électorale indépendante les refuse.

Des cortèges de partisans sont prévus pour soutenir les deux aspirants candidats.

Les rassemblements sur la voie publique sont interdites jusqu’à mi-septembre dans le cadre de la pandémie de coronavirus, mais les partisans des candidats validés par la Commission seront autorisés à participer à des regroupements de proportion raisonnable.