Depuis son songui songui sur Sassou, Yhomby aligne 8 mois sans pension

0
1065




Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, on pouvait apprécier la présence de l’ancien chef de l’État, Joachim Yhombi Opango, en compagnie de son épouse et son frère, commenter le récent mariage de l’une des filles du défunt président Marien Ngouabi. De cet échange, on a pu comprendre que cette fille serait en fait, celle de Denis Sassou Nguesso qui entretiendrait une relation intime avec la veuve Ngouabi.

Des propos qui n’ont pas plu à Mpila où une machine à répression a été déclenchée. Jugeant ses propos désobligeants à son égard, Denis Sassou Nguesso avait intimé l’ordre à ce que les émoluments de Django soient suspendus en attendant des meilleurs sentiments.


Jusqu’à ce jour 29 juin, Joachim Yhombi Opango n’aurait pas plus rien perçu. Après l’avoir emprisonné et gracié, Sassou avait lourdement indemnisé Yhombi pour lui permettre de se refaire une santé financière. Mais, surtout dans un deal passé entre les deux généraux, la veille du référendum constitutionnel de 2015, Yhombi aurait un salaire vital jusqu’à sa mort estimé à plus de 5 millions de fcfa.

Depuis son songui songui, Yhombi a été classé dans la liste rouge de Mpila, et à l’instar des fonctionnaires Congolais, commence à goûter aux retards de salaire. Un retard qui pourra se transformer en punition de longue durée si des excuses formelles ne sont pas présentées à Denis.


Son parti politique le RDD a changé la majorité présidentielle pour l’opposition en signe de protestation de cette affaire de pension due aux anciens chefs de l’État.