Depuis son lancement Océan du Nord a déjà tué 320 passagers et 110 moutons…ça roule à Mbéba!

0
2862

C’est la société qui bat le record des morts par accident de ses bus au Congo. Océan du Nord semble être venue sur le marché du transport des passagers pour endeuiller les familles et non les rassurer sur son professionnalisme. Une société incapable de communiquer sur ses accidents et d’apporter du réconfort aux victimes n’en est pas une.

Ayant le soutien d’un puissant du régime qui l’épargne de toutes représailles, Océan du Nord hausse les épaules et se comporte comme un cynique assassin qui se réjouit de ses victimes. Le cœur dur comme les cailloux du Djoué, Océan du Nord continue dans son rêve de causer plus de morts sur les routes Congolaises et de briser le rêve des familles.

Rien que pour le mois de Janvier 2022 et pour bien célébrer la nouvelle année, Océan du Nord a tué 10 de ses passagers en deux accidents. A Makoua, trois pauvres Congolais qui ont déboursé 30000 chacun dans l’espoir de quitter Ouesso pour Brazzaville ont perdu leur vie à l’entrée de Makoua à cause de cette volonté de cette société d’avoir un grand nombre de victimes.

Quand dans une société, malgré les accidents, les chauffeurs continuent de rouler à Mbéba, c’est qu’ils font la volonté de la direction. Car, si Océan du Nord punissait sévèrement ses chauffeurs, on ne les verrait plus conduire comme des Kamikazes.

A Tao-Tao, sur place un Congolais a perdu la vie, toujours à cause de la folie des chauffeurs d’Océan du Nord. Six autres passagers ont rendu l’âme à l’hôpital de Dolisie où ils étaient abandonné à leur sort.

Les statistiques prouvent que sa mise en service, Océan du Nord a déjà fait tuer 320 de ses passagers directement. Notons aussi que ses bus ont été à l’origine de plusieurs accidents mortels impliquant les piétons dans les villages sans compter le bétail.

Malgré ce grand nombre des morts, les responsables d’Océan du Nord refusent de se remettre en cause et se permettent même de défier les Congolais sur les réseaux sociaux.On parle que les responsables de cette société seraient des Francs-Maçons sans cœur qui ont chaque fois besoin du sang pour faire fonctionner Océan du Nord.