Démission du fatigué premier ministre Clément Mouamba

0
3961

Il n’attendrait plus que l’audience avec le président de la République pour la remettre

Le Premier ministre Clément Mouamba a déjà dans son cartable sa démission et celle de toute son équipe gouvernementale, conséquence de l’élection présidentielle du 21 mars : faut un nouveau gouvernement, selon les nouveaux enjeux édictés par le projet de société de Denis Sassou N’Guesso.

Selon de sources bien renseignées, la lettre de démission a été écrite depuis le samedi dernier. Elle devrait être déposée cette semaine. Ce serait même fait ce mercredi, selon ces sources. Mais, il faut pour le protocole national trouver un créneau pour que le Président de la République reçoive Clément Mouamba et sa démission en main.

Apparemment, le retour de Denis Sassou N’Guesso de Luanda en Angola a été précipité suite à la mort du MIDI du Tchad, le Maréchal Idriss Déby Itno. Et on pense que la réception de Mouamba pourrait encore attendre. Car, il y a quelques jours seulement, le 16 avril, le président tchadien a séjourné à Brazzaville.

Mais une fois la démission de Clément Mouamba déposée, Sassou N’Guesso devrait sans hésiter l’accepter. Bien que cela ne puisse pas dire qu’il ne pourrait pas reconduire son Premier ministre. Cela fait 5 ans qu’ils bossent ensemble, et il peut apprécier le fruit de cette collaboration. Et le remettre en scelle, pourquoi pas?

Par contre dans l’opinion, les gens veulent voir un autre visage de Premier ministre. Un homme plus dynamique et capable d’être au dessus de la puissance du système qui domine actuellement les institutions publiques. Clément Mouamba, venant droit de l’UPADS (opposition) en 2016 pour prendre ce poste, n’a pas su dompter les piliers du système.

Sinon, Clément Mouamba est un haut cadre, un banquier avéré qui s’est heurté aux pratiques régulièrement dénoncées par le chef de l’Etat lui-même.

@Arsène SEVERIN