Délestage à gogo: 400 MW de production pour 550 MW de demande au Congo

0
303




En République du Congo, la demande électrique est de 550 MW aux heures de pointe pour une production maximale de 400 MW. Un état de choses qui oblige les autorités à mettre en place des séries de délestages.

« La demande est largement supérieure à l’offre. Nous délestons pour préserver les équipements en saturation. Si on laisse les gens consommer abusivement, les câbles et transformateurs vont brûler. Pour qu’on n’assiste pas à ce désastre, il a fallu mettre en place le dispositif de coupures et de sectionnement.», a expliqué Jules Saturnin Souka, le directeur de la distribution de la société Energie électrique du Congo (E2C).

Pour remédier à cette situation, les autorités prévoient de mettre en service d’ici août à Pointe-Noire, une nouvelle unité de production de 170 MW. Elles prennent également des mesures pour renforcer le système de transport de l’énergie entre Pointe-Noire et Brazzaville. Des transformateurs de 70 MW de puissance seront d’ailleurs acquis dans ce but.

Gwladys Johnson Akinocho ( Agenceecofin)