Décès dans la Cuvette du féticheur de JDO par noyade causé par les Adimbas

0
2034




Il était l’un des deux plus grands féticheurs auprès desquels, Jean Dominique Okemba aurait obtenu des pouvoirs surnaturels dont on lui prête. Sa mort par noyade suscite diverses interprétations dans le clan au pointe de penser à une vengeance des Adimbas, majoritairement concentrés entre Makoua et Itoumbi et favorables au général Mokoko. Une grande perte pour JDO




Dans les villages le long de l’Alima, on se demande comment les Adimbas ont pu opérer en toute tranquillité au point de neutraliser dans leur territoire l’un des leurs.La mort par noyade du plus grand féticheur de la zone par noyade a la signature des ces gens de Makoua soutient tout le monde.




Jean Dominique Okemba, pleure la disparition de l’un de ses plus grands fournisseurs en protection et attaque mystique. A Brazzaville, Jean Dominique Okemba, n’est parti de rien pour devenir le pion incontournable autour de Sassou Nguesso. Même les enfants du chef de l’État sont soumis aux caprices de Mora Nzambé, qui malgré tout le songui songui continue de régner en maître dans une famille dont il est pourtant étranger.

La puissance de JDO proviendrait de deux féticheurs Kouyou et Mbochis dont l’un vient de tirer sa révérence par noyade. Selon des indiscrétions, le féticheur aurait dit à sa femme être allé à un rendez-vous au bord de l’Alima avec des émissaires du village voisin.




Deux jours après sans donner de ses nouvelles, son corps a été repêché dans l’Alima après des incantations de sa femme et enfants, réclamant leur père. Une signature attribuée aux Adimbas.

Depuis Brazzaville, JDO aurait envoyé des militaires sécuriser la chambre privée du féticheur jusqu’à son arrivée. Rappelons que les féticheurs de la zone Makoua sont en conflits avec ceux de la zone de l’Alima depuis l’arrestation du général Mokoko.