De retour de P/Noire hérité de force la voiture de son défunt frère, il devient invalide après un accident dans le Mayombe

0
1271

Dieu n’aime pas l’injustice et s’en prendre aux orphelins est un péché impardonnable. Au Congo, certains fainéants n’ont pas arrêté avec cette habitude de tour hérité de leurs défunts au détriment des orphelins. Un homme résidant à Brazzaville et qui s’est rendu à la veillée mortuaire de son frère aîné à Pointe-Noire, dans le seul d’hériter son véhicule a été victime d’un accident de la circulation dans le Mayombe qui lui a rendu invalide. Il affirme avoir fait tonneau en tentant d’esquiver un bébé arrêté au milieu de la voie.

Malgré ce malheur, dans la famille certains se réjouissent du malheur qui est arrivé à JJK, un trentenaire sous le charme de l’héritage en 2021. JJK, qui vit à Brazzaville et qui n’était pas pourtant en bon terme avec son défunt frère de son vivant, s’est néanmoins permis de ravir à ses enfants son véhicule, une Toyota RAV5. Les protestations des orphelins et certains membres de la famille n’ont servi à rien face à la détermination de JJK.

Dans certaines ethnies Congolaises, il existe encore cette tendance à marginaliser la veuve et les orphelins, surtout quand le défunt avait une situation sociale stable. Du vivant de son frère, JJK et lui n’entretenaient pas de bons rapports pour une affaire d’argent. JJK aurait escroqué des millions destinés à l’achat d’un domaine au village.

Une animosité sont JJK soupçonnait la femme de son défunt frère être à l’origine, ignorant son arnaque. Il a profité de son décès pour régler ses comptes.

Quand il a débarqué à Pointe-Noire et s’est pointé à la veillée, personne ne pouvait imaginer ses mauvaises intentions après les obsèques. « On croyait tous qu’il allait faire profil bas après tout le tort qu’il a causé son défunt frère » a susurré un cousin.

Unique frère du défunt, JJK a imposé sa loi après les obsèques alors qu’il n’a rien cotisé, se prévalant juste des liens familiaux. N’ayant pas réussi à hériter le domicile de son défunt frère déjà au nom des enfants, il s’est contenté du véhicule RAV5.

En possession du véhicule tant rêvé, JJK a fait la RN1 avant d’être victime d’un accident de la circulation aux environs de Mvouti dans le Mayombe. Sa colonne vertébrale a été touchée, ce qui lui a rendu invalide. Selon ses explications, il aurait évité de heurter un bébé perçu sur la voie. Une histoire atypique qui fait penser à une vengeance de son son défunt frère pour son acte causé à Pointe-Noire.