Cuba : la délégation ministérielle congolaise a dépensé 12000 euros en prostituées

0
2001




Une délégation composée des ministres des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur, et de hauts fonctionnaires chargés de ces dossiers,a séjourné à Cuba le 15 avril dernier pour résoudre la crise née des protestations d’étudiants congolais réclamant 27 mois de bourses. Un séjour qui a permis aux hommes de la délégation de profiter de la beauté cubaine au prix de 12000 euros. La rupture n’est pas une affaire de tous !




Après avoir rencontré les étudiants et officiels cubains avec lesquels ils ont désactivé la bombe en gestation, les membres masculins de la délégation ministérielle venue de Brazzaville n’ont pas hésité à confier aux mêmes étudiants protestataires leurs appétits sexuels.

Face à une occasion en or d’arnaquer aussi ses déprédateurs des finances du pays, certains étudiants ont soit monté les enchères, soit demandé aux prostituées de quintuplé les tarifs.

Selon des témoignages certains membres de cette délégation ont exigé deux à trois prostituées. «  Ba vieux oyo ba za ba pervers hein ! » pouvait-on entendre dans le milieu estudiantin.




Chaque étudiant commissionnaire a reçu au minimum quelques 100 euros avec la promesse de bien garder le secret. Même le ministre des affaires étrangères et chef de la délégation n’a pas dérogé à la règle et s’est vu ramener une belle cubaine noire.

Les étudiants estiment que la délégation a dépensé près de 12000 euros en concept d’appétits sexuels. Les délégués congolais n’ont pas seulement braqué leurs yeux sur la beauté cubaine, certaines étudiantes congolaises aussi sont passées sur leurs lits.