Covid-19 : les journalistes appelés à plus de stratégies pour la sensibilisation à la pandémie

0
759




La formation organisée par le comité technique national de riposte à la pandémie du coronavirus a réuni, le 21 décembre, dans la salle de la Maison de la République, ex- école paramédicale Jean-Joseph-Loukabou, des professionnels des médias publics et privés de la place.





Lancée par Albert Mahoungou, conseiller à la santé du préfet du département de Pointe-Noire, en présence d’Excellent Lazare Mavoungou, directeur interdépartemental de Radio Congo Pointe-Noire/ Kouilou, la formation  intègre le cadre de la relance et de l’intensification de la communication sur la covid-19 en vue d’une meilleure riposte à la deuxième phase de contamination au Congo dont les statistiques s’annoncent déjà très alarmantes. Le virus a subi des mutations qui l’ont rendu plus virulent et dangereux. « Le taux de positivité fixé à 6,03 au Congo a doublé en novembre 2020. Ce qui indique une menace d’une deuxième vague de contamination », a indiqué Lucien Francky Ibata, responsable de la sous-commission promotion de la Santé covid-19.Par ailleurs, il a été constaté un relâchement dans l’observation des mesures barrières édictées par le gouvernement et les autorités sanitaires pour contrer la pandémie. Le rôle de la presse s’avère très capitale pour une meilleure sensibilisation à la menace et une conscientisation au respect des mesures barrières pour faire face à cette deuxième vague. D’où cette formation de renforcement des capacités des professionnels des médias de Brazzaville et Pointe-Noire  en vue de mieux les armer en connaissances et pratiques.




Les participants à la formation ont été informés de certaines dispositions du protocole d’accord sanitaires qui sera signé entre le ministère de la Communication et des Médias et le ministère de la Santé.  Celles-ci portent entre autres sur la mise en place des comités de veille au sein des organes de presse, la formation sur le nettoyage et la désinfection des locaux et du matériel, la non-diffusion des images et reportages où les mesures barrières ne sont pas respectées.




Rappelant que la pandémie à coronavirus Covid-19 qui sévit dans le monde depuis décembre 2019 a déjà touché les 12 départements du pays. Pour lutter contre cette pandémie, il est recommandé d’observer les mesures barrières, à savoir porter le masque de protection, se laver régulièrement les mains au savon ou utiliser le gel hydro-alcoolique, éviter les embrassades et autres. Les participants qui se sont dits satisfaits d’être mieux outillés pour sensibiliser et conscientiser dans le cadre de la deuxième riposte ont reçu des supports de communication qui les aideront à mieux accomplir leur mission.

Notons qu’outre les journalistes, la session de formation sur le renforcement des capacités concerne aussi les responsables des établissements publics et privés d’enseignement général de la ville qui ont entamé le 22 décembre, toujours dans la salle de la maison de la République, l’activité qui a pris fin le 23 décembre.