Covid-19 : la France et l’OMS souhaitent une contamination massive en Afrique pour vendre leur vaccin

0
712




L’Afrique on le sait a toujours le terrain préféré des laboratoires occidentaux pour l’écoulement des produits de leurs recherches. La perception en Afrique est que le blanc invente des virus qu’il propage en Afrique pour finir par vendre le vaccin. La pandémie de Coronavirus dont l’épicentre s’est déplacé de la Chine vers l’Italie en est une exemple. Alors qu’ils utilisé pendant des décennies de la chloroquine en Afrique, il s’avère aujourd’hui que ce médicament est dangereux quand il s’agit de l’appliquer en Occident. Les Africains sont des cobayes alors.

Didier Raoult, patron de l’IHU Méditerranée vient de claquer la porte du conseil scientifique de Macron après que presque toute la mafia scientifique lui tombe dessus après qu’il a découvert que la Chloroquine utilisée en Afrique conte le paludisme guéri des patients atteints du Coronavirus. Il a bravé d’ailleurs l’opinion majoritaire de ses pairs en ouvrant son établissement au dépistage massif du Covid-19 et au traitement à l’hydo-Chloroquine avec des résultats satisfaisants .




Les laboratoires français qui ont pour marché principal l’Afrique en veulent à ce scientifique qui est entrain de casser leur business. Une campagne de diabolisation a même été lancée contre Didier Raoult, malgré que même Donald Trump ait donné du crédit à sa thèse. Le président américain a autorisé l’utilisation de la Chloroquine contre le Coronavirus. Le Maroc a acheté tout le stock de Sanofi et l’Espagne vient de recommander son utilisation.

Seules la France et l’OMS résistent et tendent à discréditer Didier Raoult. Pendant des décennies, on a jamais entendu ses deux associées d’aujourd’hui s’opposer à l’utilisation de la Chloroquine en Afrique. Depuis l’apparition de ce virus, l’OMS n’ a cessé de faire des prévisions catastrophiques sur l’Afrique, alors qu’à ce jour, c’est l’Europe qui paie le lourd tribut. L’Italie vient de dépasser les 6000 morts, l’Espagne les 3000 et la France 1000.




Le rêve de l’OMS et la France de voir la pandémie faire des ravages en Afrique ne s’est pas encore réalisé malheureusement. Face à la légèreté des Européens au début de la pandémie, les dirigeants incompétents africains ont néanmoins pris des mesures drastiques afin de d’éviter une propagation sauvage. Ils y ont été obligés après l’importation du virus d’Europe par des blancs et certains africains.

Pierre Marie Girard, directeur international des instituts pasteur a même l’audace de déclarer que : «  l’anomalie africaine est terminée, la diffusions du virus en Afrique s’est faite avec du retard, mais a bel bien eu lieu, attendons de voir l’ampleur ». Une mauvaise foi dans la seule volonté de se rassurer un marché exclusif pour leur futur vaccin.




Les cadavres se comptabilisent chaque jour en Europe plutôt et non Afrique, et selon des experts sérieux et non économiques, l’Afrique tiendra le coup malgré les systèmes sanitaires défectueux et les mafieux n’auront que l’Europe pour vendre leur vaccin.

« S’attendre à ce que l’OMS vienne vous sauver d’une pandémie, c’est comme croire à la volonté des casques bleus de l’ONU de mettre fin à un conflit » a su bien le dire un africain.