Coronavirus : le Congo est incapable de détecter des cas avec son système sanitaire




Malgré les mises en scène du ministère de la santé à travers Lydie Mikolo, il est claire que le Congo est à ce jour incapable de détecter réellement des cas de Coronavirus. Avec des médecins qui établissent tous les jours des diagnostics erronés, à quoi peut-on attendre ?

Au Congo, la ministre de la santé Lydia Mikolo a choisi Kintélé comme lieu de mise en quarantaine des présumées personnes atteintes du Coronavirus. Une folie selon certains médecins qui estiment que le pays manque de moyens réels pour faire face à des cas avérés.




Avec le plus grand centre hospitalier du pays en paralysie depuis des années et où des médecins établissent chaque jour des diagnostics erronés , il est impossible la détection du Coronavirus chez des patients.

Tous les chercheurs s’inquiètent de la situation de l’Afrique avec un système sanitaire bananier, qui sera débordé par le Coronavirus. Et parmi ces pays ayant totalement négligé leur système sanitaire se trouve le Congo qui se dit prêt à s’occuper des présumés malades.

Mettre en quarantaine des personnes demande une attention très particulière que le personnel médical congolais ignore totalement. Au Congo, les infirmières insultent même les malades dans leur agonie.




Si le CHU-B manque de tout, où les médecins auront-ils du matériel adéquat pour suivre les personnes atteintes du Coronavirus ? Lydia Mikolo devrait arrêter son théâtre et poser des vrais problèmes qui minent le système sanitaire du pays. Des gens meurent pour une simple chirurgie d’appendicite et c’est le Coronavirus qu’ils prétendent combattre.