Coronavirus: la température de tous ceux qui s’approchent de Poutine contrôlée

0
276





L’épidémie de coronavirus continue de se propager et de susciter l’inquiétude à travers le monde avec des répercussions parfois étonnantes. En Russie, le Kremlin a ainsi décidé de prendre la température de toutes les personnes qui participent aux mêmes événements que le président Vladimir Poutine.

L’information a été donnée par plusieurs journalistes venus au Kremlin ce jeudi pour couvrir la réunion du Conseil d’État en présence de Vladimir Poutine. Aux mesures de sécurité habituelles est venue s’ajouter une procédure plutôt étonnante : le contrôle de la température, par une caméra thermique, de chacun des journalistes présents.

L’explication a été donnée dans la foulée par le porte-parole du Kremlin. « C’est une mesure de précaution », a déclaré Dmitri Peskov.




Pour l’heure, la Russie reste relativement épargnée par la maladie : deux cas seulement ont été confirmés sur le territoire et il s’agit de ressortissants chinois. Ces derniers jours, le gouvernement russe a d’ailleurs multiplié les messages rassurants en direction de la population, affirmant disposer de tous les moyens nécessaires pour faire face, le cas échéant, à l’épidémie.

Mais les mesures prises par les autorités témoignent de leur nervosité, à commencer par la fermeture, la semaine dernière, de la frontière terrestre avec la Chine. Et la décision du Kremlin de prendre la température de toute personne s’approchant de Vladimir Poutine ne devrait pas rassurer tous ceux qui, en Russie, s’inquiètent d’une possible propagation du virus.