Coronavirus : Bill Gates veut utiliser les brasseries locales pour contaminer les africains par la bière




Ayant échoué dans son plan diabolique de réduire la population africaine par le biais de plusieurs vaccins et surtout du Coronavirus, Bill Gates et sa fondation, n’entendent pas se sentir vaincu et projettent corrompre les propriétaires occidentaux des brasseries en Afrique, afin d’ injecter le virus de façon exponentielle dans la bière, conscients du goût débordé des Noirs pour l’alcool. Ainsi, il pourra compter les morts en Afrique et proposer son vaccin qui a pour résultat la stérilisation.




Alors que les morts se succédaient en Espagne, Italie, France et Etats-Unis, Melissa et Bill Gates, rêvaient déjà d’une catastrophe humanitaire en Afrique, où, les cadavres devraient joncher les rues. Une prophétie qui a complètement échoué, mais réalisé dans son propre pays les USA qui totalisent à ce jour 80.000 morts.




En Inde, plusieurs enfants ont subi des déformations physiques après une campagne de vaccination de la fondation Bill Gates, ayant poussé les autorités à lancer un mandat d’arrêt contre le milliardaire américain. Des expériences ont aussi été réalisées dans plusieurs pays d’Afrique australe où le couple Gates se faisait passer pour des bienfaiteurs.

Melissa et Bill Gates, gèrent un centre globale pour la réduction de la population humaine aux USA, d’où leurs interventions sous couvert de leur ONG en Inde et Afrique. Le coup du Coronavirus ayant échoué en Afrique, Bill Gates, selon une source diplomatique Kényane, aurait décidé de dealer avec les hommes d’affaires occidentaux qui possèdent des brasseries en Afrique.




Le Cameroun serait le premier pays à avoir succombé aux charmes de Bill Gates et la société anonyme des brasseries du Cameroun ( SABC ) dont le groupe Castel possède 75 % des parts et 8 % pour la Heinekein se chargeraient de contaminer du Covid-19 ses produits tant prisés par les camerounais. En buvant une bonne Guiness bien glacée, le client s’infecterait facilement, propageant exponentiellement la pandémie dans le pays.

La même démarche se produirait discrètement en Côte d’Ivoire, au Congo, Gabon, en RDC, Angola et Zambie. Dans l’Est de la RDC, les médecins auraient découverts le Covid-19 dans le riz distribué par le programme alimentaire mondial aux populations.




Par ailleurs, il est à noter aussi que plusieurs tests offerts par la Chine aux pays africains sont non seulement défectueux mais aussi susceptibles d’être contaminés du Coronavirus. Dans la plupart des pays d’Afrique, la contamination a accru bizarrement après le confinement de la population.

Dans les officines diaboliques des lobbies pharmaceutiques, on ne comprend toujours pas, comment l’Afrique, sur laquelle repose leurs espoirs a été épargnée par la pandémie. Tout est entrain de se faire pour palier à cette erreur. La France est entrain de négocier avec l’Angleterre pour que leurs ressortissants mutuels soient épargnés d’une mise en quarantaine en arrivant dans leurs aéroports, alors que c’est une obligation pour les africains. L’Angleterre vient de dépasser la barre de 30000 morts et la France 27000 contre 2000 pour toute l’Afrique.