Congo : Une mission médicale française au chevet des populations du village Matoto

0
237





L’association « Les enfants de Matoto » a mis en route une mission médicale française composée de deux sages-femmes et un médecin radiologue pour agir au centre de santé du village Matoto dans le département du Niari (sud), en procédant notamment, par l’installation d’un échographe, d’un microscope high-tech et des consultations gratuites assurées avec des médecins de Mossendjo et Mayoko mobilisés pour la circonstance pendant dix jours.

Alors quand les équipes de la mission médicale française débarquent dans cette petite bourgade d’environ 500 âmes, les habitants se disent d’abord « un peu surpris ». Mais très vite, à la vue des stéthoscopes et tensiomètres, un sourire éclaircit les visages. « C’est une bonne initiative », s’étonne la population de Matoto. « On pensait que tout ça était réservé à d’autres… »

Depuis sa création, l’association « Les enfants de Matoto » trouve peu à peu sa place. Elle offre gratuitement soins, médicaments et accompagnement psycho-social « aux plus pauvres des plus pauvres ».

Les infirmiers s’enfoncent dans les sentiers tortueux et les maisonnettes pour venir voir les malades, trop miséreux pour se payer l’hôpital ou le transport vers les grandes agglomérations.

Récemment, l’association « Les enfants de Matoto » qui œuvre sans répit dans le social, a fait don des réactifs du laboratoire et des produits anesthésiques au centre de santé de Matoto.




Cette année encore, le bilan de l’appui conféré par l’association « Les enfants de Matoto » est très positif : toutes les populations de la contrée ont pu bénéficier de soins. Toutes ces interventions ont été réalisées à titre gratuit. Elles permettent de réduire les coûts liés au déplacement des populations de Matoto et ses environs en vue de réaliser les soins à Mossendjo, Dolisie, Pointe-Noire ou Brazzaville.

L’association « Les enfants de Matoto » qui s’engage à prendre en charge la grande précarité dans le district de Mayoko et dans le département du Niari remercie ici toutes les parties prenantes de cette mission médicale d’envergure et les personnels des centres de santé de Mossendjo et Mayoko, qui ont tous, à leur niveau, permis la réalisation de cette mission médicale et sociale.

La population de Matoto a dit être satisfaite et impressionnée du dispositif médical mis à la disposition des patients par l’équipage français, mais aussi de la qualité des soins qui leur sont offerts.

« C’est un sentiment de satisfaction, d’admiration et d’encouragement qui m’habite », nous a confié le chef du village Matoto.