Congo : plusieurs jeunes députés au parlement soupçonnés d’être des pédés

0
6136




Cette pratique sexuelle est devenue un tremplin à une ascension politique au Congo où les vieux abusent des jeunes. Selon plusieurs sources parlementaires, nombreux sont des jeunes députés qui sont des amants de certains vieux politiciens. Deux députés seraient même des rivaux d’un doyen du bureau de l’assemblée nationale. L’élection de ses jeunes députés s’était faite sur ce chantage sexuel.




L’homosexualité a pris de l’ampleur dans le cercle fermé du pouvoir de Brazzaville où les jeunes élus sont abusés par les doyens. Pour espérer faire partie du club des ceux qui pillent le Congo, les doyens imposent aux nouveaux venus des critères très stricts dont l’homosexualité. Et face à cette proposition aussi indécente, mais alléchante, certains jeunes prétentieux n’ont pas un autre choix que d’accepter.




C’est dans cette optique qu’on a assisté à l’entrée massive des jeunes au parlement, présenté à l’époque comme un renouvellement de la classe politique. Ce qui s’avère faux aujourd’hui.Les vieux politiciens ont tout juste promu leurs amants pédés au parlement. Les conséquences de cette pratique est le mutisme de ces jeunes dans les commissions où ils ne proposent aucune loi et ne prennent jamais la parole lors des sessions. Et quand ils prennent la parole, on peut remarquer les dégâts.

Des jeunes, qui de plus en plus ,font allégeance aux hommes politiques sont contraints de se faire sauter le derrière afin de savourer quelques millions. Dans chaque quartier de Brazzaville ou Pointe-Noire, ces jeunes se font indexer et parfois se vantent d’être proches de X ou Y homme politique.




Au Congo, les dirigeants se sont arrangés à lier la réussite socioprofessionnelle des jeunes à l’appartenance maçonnique gérée par eux. Une richesse obtenue hors de leurs radars fera l’objet de toutes les tracasseries administratives et surtout de soupçons d’atteinte à la sûreté de l’État.




Ayant introduit leurs désirs sexuels personnels dans la franc-maçonnerie, ces vieux, obligent des jeunes désireux de se joindre à eux de devenir leurs objets sexuels. La rumeur spirituelle prétend que sodomiser un homme vous permet de soutirer ses puissances et d’augmenter les votre.

Un assistant parlementaire confie avoir plusieurs fois surpris dans les couloirs et toilettes du parlement des membres en position suspecte d’homosexualité.