Confinement : Inès Onanga, la mama likelemba qui a fui au village avec 2 millions

0
1588




Les 25 membres de cette tontine sont en alerte en générale et ont instruit leurs connaissances pour retrouver Inès Onanga, leur mama likelemba qui s’est évaporée dans la nature profitant du confinement décrété par les autorités. Elle gardait la somme de 2 millions de frs que sa collègue Prisca Ongouya devrait prendre en ce début avril. Inès serait partit dans son village dans la Cuvette centrale.




« O yo motema mabé ya ndenge nini oyo ! » «  Bizaleli moko na ba politiciens boyé! ». Ainsi se plaignent les 25 membres de cette Likelemba après avoir appris la disparition de la mama Likelemba, Inès Onanga.

Selon ses voisins de la rue Miadeka à Ouenzé, Inès a décidé d’aller passer son confinement dans son village au nord du pays. Une décision logique si elle n’avait pas emporter avec elle l’argent collecté de la tontine.

Depuis trois ans, ces 26 femmes ont décidé de se lancer dans cette forme d’entraide africaine, appelée communément au Congo Likelemba. Une sorte de pyramide qui permet à chacune de gagner un peu d’argent et réaliser ses projets. Nombreuses ont renforcé leur commerce et même construit leurs maisons grâce à la tontine.




Au Congo, même les hommes ont compris les avantages de Likelemba et le font. La police routière en a même et ce sont les routiers qui servent de contribuables aux agents.

Inès Onanga selon certaines indiscrétions, a depuis quelques semaines un projet de voyage hors du pays rejoindre son homme. Sa présence dans son village ne serait que passager, sinon comment comprendre qu’elle y trouve refuge le temps que le confinement passe.