Claudia Sassou accusée d’avoir détourné les 17 millions de dollars d’un prêt Chinois des logements sociaux

0
2000

Tel père telle fille…Denis Sassou Nguesso n’a pas rendu service à ses enfants en faisant d’eux des voleurs à défaut de les avoir éduqué. Un héritage honteux dont même ses petits-fils s’approprient. Sa fille Claudia ne s’est pas gênée de détourner 17 millions de dollars d’un prêt chinois pour la construction des logements sociaux à Mont Barnier et Ndouo. La même Claudia qui se vante d’aimer les votants de sa circonscription en leur promettant le bien-être avec des dons financés avec l’argent du vol des fonds publics.

En 2014, la Chine a accordé différents prêts d’argent au Congo pour la construction des logements sociaux de Mpila, Mont Barnier, Ndouo, Île Mbamou, Mémorial des victimes du 4 mars etc.

De nos jours, il n’ y a que ceux de Mpila qui sont visibles et le reste n’a jamais construit du fait du détournement des fonds alloués. Si Jean Jacques Bouya a utilisé les 70 millions de dollars pour la construction des logements sociaux de l’île Mbamou pour son complexe touristique Sakana, Claudia Sassou Nguesso a mis dans ses poches les 17 millions de dollars des ceux de Mont Barnier et Ndouo.

Après avoir été la cause de la mort de son époux gabonais, Claudia Lemboumba est vite rentrée au pays prendre la place vacante laissée par Edith Lucie Bongo Ondimba auprès de son père. Certaines langues racontent que de temps en temps, elle coucherait avec son père dans le cadre des pratiques mystiques.

Après les explosions de Mpila, le Congo a pris la décision de construire des logements sociaux pour reloger les sinistrés délocalisés pour la circonstance à Kintélé. Le gouvernement s’est rapproché de Pékin pour obtenir un financement en mode prêt pour réaliser son projet. La Chine qui était la pompe à fric de l’Afrique n’a pas hésité à accorder au Congo différents prêts évalués à plus de 300 millions de dollars.

Huit ans plus tard, il est triste de constater que seuls les logements sociaux de Mpila ont été construits à raison de 105 millions de dollars. Les 70 millions de l’île Mbamou ont été détournés par Jean Jacques Bouya. Claudia Sassou Nguesso s’est contentée des 17 millions de dollars du projet de Mont Barnier et Ndouo.

Et ce sont les mêmes qui disent développer le Congo en promettant tout aux populations, mais ne sont en réalité que des sangsues qui ne vivent que des finances du pays et ne sont pas prêts à lâcher. La dernière mascarade des législatives en est un exemple.