Cherchons l’argent par les coups d’État pour laver nos peaux comme Sassou

0
1486




Le 05 février 1979, Denis Sassou Nguesso, perpétrait son premier coup d’état masqué en un mouvement insurrectionnel . Sa victime Joachim Yhomby Opango venait de tirer sa révérence en France, bien qu’avant ce fut Marien Ngouabi. Évincé du pouvoir par les urnes en 1992, Denis Sassou Nguesso, qui a fait du pouvoir sa raison d’être, a encore perpétré un putsch, cette fois-ci sanglant en 1997. Depuis, l’homme jouit des bienfaits du pouvoir avec sa clique. Sa transformation cutanée en est un exemple.




Né avec un teint sombre dans la brousse autour de la rivière Alima, Denis Sassou Nguesso, a toujours été complexé des autres. D’abord, il n’a pas pu aller loin dans les études faute de soutien, ensuite, une fois instituteur, il a pris l’option de se décaper la peau pour ressembler aux colons dont il admirait la peau.




De nos jours, on peut apprécier facilement comment l’homme des masses a fait des produits éclaircissants son cheval de bataille.Le pouvoir permet à chacun de réaliser ses rêves et c’est ce qui se passe avec Sassou Nguesso.




Le Congo étant l’unique pays en Afrique ayant un chef d’État jaune banane. Comme disent les Ivoiriens : «  mes frères cherchons l’argent, même si par coup d’état pour réaliser nos rêves comme Sassou Nguesso »