CHAN2018: Le rêve du Congo saboté encore par la Libye

0
315




 

 

En deux participations sur cinq éditions, le Congo s’est fait éliminer par la Libye.

Les Diables rouges n’ont pas pu prendre leur revanche sur les Chevaliers de méditerranée de la Libye en quarts de finale de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Menés 1-0 dès la 14ème minute, les poulains de Barthélémy Ngatsono sont revenus à la marque avant de retourner aux vestiaires grâce à un contre-pied parfait de Junior Makiesse. Le score est resté inchangé jusqu’à la fin des prolongations. C’est aux tirs au but que la Libye a fait la différence 5 à 3. Le portier et capitaine des Diables rouges, Barel Mouko, qui jusque-là, a fait une compétition sans faute, n’a pas pu concrétiser son penalty.

L’élimination est venue par là. Comme en 2014, la Libye a écarté le Congo de la course au titre. Il y a quatre ans, c’était dans la phase de poule et cette année en quarts de finale. Qualifiée en demi-finale, la Libye affrontera le Maroc pays hôte le 31 janvier. Un duel maghrébin qui sans nul doute sera âprement disputé pour une place en finale.

Au fond, le Congo n’a pas démérité. Dans la phase de poule, en effet, les Diables rouges n’ont encaissé aucun but et en ont inscrit trois. Le tout premier est celui concédé devant la Lybie en quarts de finale, soit un total d’un seul but encaissé en quatre matchs. Par ailleurs, face au Cameroun, l’excentré congolais, Prestige Mboungou, a été désigné l’homme du match et ses coéquipiers Junior Makiesse (attaquant) et Baron Kibamba (défenseur) l’ont été respectivement contre le Burkina Faso et l’Angola.

Autant dire que l’équipe n’a pas manqué de talents. Dans ce groupe, il y a bien des joueurs qui ont prouvé que le public sportif congolais pouvait compter sur eux dans l’avenir. Il sera question de continuer à travailler, mettre du sérieux et que le suivi ne puisse faillir afin que ces talents s’égarent pas comme ce fut le cas avec la génération des Diables rouges juniors champions d’Afrique 2007.

Maroc-Libye, Nigéria-Soudan sont donc les affiches des demi-finales qui vont se disputer le mardi 31 janvier. De tous les pays qualifiés à cette étape de la compétition, seule la Libye a déjà remporté le trophée mis en jeu. Ce fut lors de la troisième édition en 2014, en Afrique du sud. Le reste des demi-finalistes courent donc après leur premier titre. A côté des favoris sur le papier, les outsiders tenteront de déjouer les pronostics. C’est sur l’aire de jeu que ça va se savoir dès demain.