Chan Cameroun 2021 : le Congo jouera son va-tout face au Niger

0
450




Après leur défaite, 0-1 face aux Léopards de la République démocratique du Congo, le 17 janvier, lors de leur premier match du groupe B, les Diables rouges du Congo sont appelés à redoubler d’efforts et faire un bon résultat, le 21 janvier contre les Menas du Niger afin de conserver leurs chances dans cette sixième édition du Championnat d’Afrique des nation(Chan).





Le match Congo-Niger, comptant pour la deuxième et avant dernière journée des phases de groupes, déterminera l’avenir de l’équipe nationale du Congo (composée des joueurs évoluant uniquement au pays) et va sûrement donner une idée du classement final du groupe B, puisque la Libye et la RDC s’affronteront, le même jour et un peu plus tôt (17h).Dans cette confrontation avec l’équipe nigérienne, le Congo n’aura pas d’autre choix que prendre trois points à travers une victoire.  Ça passe ou ça casse pour les Diables, qui devront tout donner, ce 21 janvier au complexe sportif de Japoma, près de Douala, avant d’affronter la Libye, le 25 janvier prochain, dans ce même stade de plus cinquante mille places.

Dernier du groupe, derrière la RDC (3 pts), la Libye (1 pt) et le Niger (1 pt), le Congo qui n’a pas du tout démérité face à son voisin, le 17 janvier, devrait garder la même dynamique pour des prochains matchs. Il revient ainsi au sélectionneur, Barthélémy Ngatsono, de revoir les failles, corriger et aligner les joueurs qui sont censés redonner le sourire aux supporteurs congolais. « C’est nous qui avons plus fait le jeu. Le but est arrivé à un moment où on ne s’y attendait pas », s’est justifié Barthélémy Ngatsono, après la rencontre.




Les Congolais sont appelés à laisser une empreinte indélébile dans cette compétition, qu’ils jouent pour la troisième fois, après les éditions de 2014 et 2018, où ils étaient éliminés en quarts de finale par la Libye. Détermination, engagement et réalisme, tels sont les mots qui devraient animer les joueurs congolais, s’ils veulent continuer la compétition et concrétiser leur objectif : jouer au moins les demi-finales. Pour ce faire, seule la victoire est permise contre le Niger, car un match nul ne débloquera pas totalement la situation, mais plutôt profitera à son adversaire qui compte déjà 1 pt dans sa gibecière.

Notons que le Niger et la Libye se sont neutralisés (0-0), quelques heures avant le match RDC-Congo, le 17 janvier. Il s’agit-là d’un résultat plutôt encourageant pour le Niger qui ne partait pas comme favori face à son voisin libyen, vainqueur de cette compétition en 2014.