CFCO : 28 mois d’arriérés de salaire, c’est trop !

0
1743





C’est ce lundi 27 janvier 2020 que l’intersyndicale du CFCO devrait déposer son préavis de grève générale.

28 mois de retard dans le paiement des salaires, aucun membre du gouvernement ne serait capable de le supporter. Et pourtant, c’est ce chemin de croix que M. Sassou Nguesso et son gouvernement imposent aux travailleurs du Chemin de Fer Congo Océan (CFCO).

M. Sassou Nguesso, c’est l’homme qui a profité de son allocation à la nation pour dénigrer les cuisses de poulet afin de mieux vendre son « bon bœuf », c’est aussi celui a créé une pénurie d’eau potable dans le pays afin de permettre aux dignitaires du régime de vendre de l’eau minérale « Vival », M. Sassou Nguesso c’est enfin celui qui veut détruire le Chemin de Fer Congo Océan au détriment des transporteurs privés, plus souvent prête-noms des gros bonnets de l’Oyocratie.




Au moment où une pandémie made in China menace un Congo déjà malade de ses dirigeants, il est grand temps que les fossoyeurs de la république changent leurs stratégies vis-à-vis des travailleurs de l’épine dorsale du Congo, le CFCO.

Si rien ne bouge d’ici là, l’intersyndicale du CFCO n’aura pas d’autres choix que de lancer les hostilités face à un régime obtus.