Ces accidents de la vie qui font du tort aux autres : le cas Sassou Nguesso

0
1365




En 1990, autour de Monseigneur Ernest Nkombo, les congolais dans leur ensemble soufflaient les bougies de l’espoir en se débarrassant de celui qui va s’avérer être leur plus grand malheur. Le sieur Denis Sassou Nguesso, reprenait le chemin des armes pour reprendre le pouvoir et s’ériger de nouveau en prédateur. Un accident qui coûte cher au Congo.




Denis Sassou Nguesso rentrera dans l’histoire du Congo comme étant l’unique responsable politique dont la mort sera célébrée du nord au sud. Cet homme a réussi où tout le monde a échoué, à savoir se créer des ennemis dans tout le Congo. Même ceux qui l’ont suivi aveuglement dans le chemin des armes regrettent leur naïveté de nos jours.

Déclenché en juin 1997, l’accident qui a conduit ce monsieur à la tête du Congo n’a malheureusement pas pris fin en octobre, mais est encore en téléchargement. Dans une salle de classe, l’élève le plus idiot a toujours considéré avoir 5 de moyenne comme une prouesse. C’est le cas de ce monsieur au nom de Sas sou avec ses bricoles sur toute l’étendue de la république.




Les routiers de la république sont en phase de constatation des dégâts importants et nocifs de cet accident. Le conducteur Denis Sassou Nguesso, ivre et fou a impacté violemment le véhicule CONGO contre le mur.