B/Ville : un pasteur surpris dans un VIP juste après le culte avec une Mbapée en Christ

0
1156




Le malheureux événement a perturbé la tranquillité des clients qui passaient un bon moment ce dimanche 06 septembre, dans un débit de boisson appelé communément VIP au quartier Moukondo à Brazzaville. Trois fidèles qui venaient de surprendre leur pasteur dans une position suspecte avec une petite fille sœur en Christ quelques heures après la fin du culte. Le pasteur et sa Mbappée ne respectaient pas les mesures barrières et ne portaient pas de masques, et on pouvait remarquer la présence de six bouteilles d’Heineken sur leur table.




Trois fidèles d’une église de réveil située sur la route de Nkombo, ont surpris leur pasteur dans un VIP en compagnie d’une Mbapée entrain de passer de bons moments,sifflant des bières de marque Heineken. Quelques heures plus tôt, le même pasteur a dirigé le culte, et dans prêche, il évoquait la fidélité envers Dieu pour atteindre le paradis.

Pasteur Jean Réné M, de son vrai nom, selon les trois fidèles auraient donc utilisé l’argent de la quête à d’autres fins, alors l’église a un projet d’une remise des Dons aux familles démunies.




Le gouvernement a autorisé la reprise des cultes après un dur confinement, une occasion en or pour les pasteurs véreux de se refaire une santé financière. En ce dimanche 06 septembre, les fidèles de cette église n’ont pas dérogé à la règle en prenant d’assaut leur congrégation dans l’espoir d’ écouter la parole de Dieu.

A la fin du culte, chacun est sorti satisfait et rassuré des thèmes abordés par le pasteur Jean Réné M. Il a parlé de l’amour du prochain, de l’assistance aux familles démunies en cette période de pandémie par le renforcement de la caisse de l’église. Relayant, le message des autorités politiques, le pasteur a invité ses fidèles à respecter les mesures barrières et à demander au Seigneur de protéger le Congo.




Les mêmes mesures barrières qu’il n’a pas respecté en étant collé avec la sœur en Christ dans le VIP et sans masque. Pris de honte, le pasteur a demandé à ses trois fidèles de le comprendre comme homme et les a invité à passer des commandes à sa charge. Il oubliait juste que les Congolais sont des songeurs et que le secret allait fuiter dans les heures qui suivaient.