Brésil: 150 évêques expriment leur indignation envers Bolsonaro

0
152





Ils ont rédigé une lettre, également signée par des évêques émérites et par le cardinal Claudio Hummes. Une missive au ton de réquisitoire implacable contre Jair Bolsonaro et la politique de son gouvernement.

Il s’agit d’un véritable manifeste. Le gouvernement est accusé de « totalitarisme » et le pouvoir de soutenir des actes anti-démocratiques !




Jair Bolsonaro est cité à plusieurs reprises : il est rendu responsable de la crise politique et de la crise de gouvernance. Le Brésil, affirme le texte approuvé par la frange progressiste du clergé brésilien, ne traverse pas seulement une crise sanitaire dû au Covid, mais également une crise économique et une tension polique alimentée en garde partie par le président de la République – et le gouvernement serait incapable de faire face à la situation, selon ce texte.




Le  titre Lettre au Peuple de Dieu ressemble fort à la Lettre au Peuple brésilien qu’avait dévoilée Lula en 2002, peu avant son élection à la présidence. La Conférence nationale des évêques brésiliens ne s’est pas encore prononcée sur ce texte, qui a été publié  dans la presse locale. Mais il provoque déjà un certain remous au sein de l’Église du plus grand pays catholique au monde