Brazzaville : un réseau des voleurs de voitures opèrent au CHU

0
564





Plusieurs citoyens dénoncent être victimes du vol de leur véhicule au parking du CHU de Brazzaville. Des indiscrétions parlent d’un réseau bien organisé en complicité avec certains mécaniciens et revendeurs des pièces de rechange Nigerians. Les marques japonaises sont les plus prisées.



Décidément tout va mal au CHUB, au-delà de la mauvaise gestion de cet hôpital, un réseau de voleurs de voitures y opère aussi. Arnaud Ondongo, un ressortissant congolais, à peine a t-il immobilisé son véhicule immatriculé 685 HJ4 sur le parking du centre hospitalier, où est à nouveau admis son père Alfred Ondongo, juste le temps d’avaler des escaliers pour lui remettre des médicaments, qu’un voleur de voitures l’a remplacé.




La voiture de marque Toyota, vulgairement appelée à Brazzaville « cuisse de poulet », reste introuvable. Pire, tous les médicaments du patient ont été emportés. Il paraîtrait que des voleurs de véhicules y opèrent depuis quelques temps. Ils affectionneraient des marques Japonaises.

Selon nos investigations, des voitures volées, quand elles ne sont pas relookées pour être revendues localement, se retrouveraient parfois dans des garages où elles seraient souvent désossées pour alimenter le marché de vente de pièces détachées de seconde main.




La crise économique qui secoue actuellement le Congo est aussi de transformer les mentalités avec l’expansion exponentielle de la grande délinquance, face à une police éduquée à réprimer les opposants politiques.

Il est recommandé à chacun de redoubler de vigilance chaque fois que vous immobilisez votre véhicule sur le parking intérieur du CHUB.

 

Avec Alphonse Ndongo