Brazzaville : un parti politique s’étonne de la liesse sur le prêt du FMI

0
1197




Le président du Mouvement républicain, Destin Gavet Elengo a affirmé le 13 juillet à Brazzaville qu’il ne comprenait pas que le gouvernement se réjouisse d’un prêt insignifiant du Fonds monétaire international (FMI), alors qu’il a géré des excédents budgétaires de 2008 à 2014 de près de 1.000 milliards de francs CFA chaque année. 

« Le Mouvement républicain (MR) peine à comprendre qu’un régime ayant eu assez d’exonération budgétaire entre 2008 et 2014 où le budget annuel était de plus de 3 milles milliards de francs CFA se réjouissent d’une façon remarquable d’un prêt aussi insignifiant », a souligné Destin Gavet Elengo, lors de l’installation du bureau fédéral de Brazzaville de son parti.




Pour lui, certes, l’accord signé entre le Congo et le FMI est un ouf de soulagement pour l’économie congolaise, mais il exige un changement radical des mentalités, une prise de conscience générale, un  réveille citoyen afin que chacun dénonce tout comportement déviant pouvant conduire le pays vers les profondeurs de l’abîme.

« Une gestion saine des finances publiques s’impose, une réduction du train de vie de l’Etat, un suivi minutieux, une rigueur implacable pour permettre aux citoyens de retrouver le sourire qui leur manque depuis plusieurs décennies », a conseillé Destin Gavet Elengo.




Créé le 16 février 2017, le Mouvement républicain (MR) se dit appartenir à l’opposition. La fédération mise en place et présidée par Olsen-Jenaul Gomo-Milolo est composée de 10 membres. Elle sera surveillée par une commission fédérale de contrôle, d’évaluation et de discipline de 3 membres.

Source:vox.cg