Brazzaville: le deuxième module de l’échangeur de Talangaï ouvert à la circulation

0
1209




 

 

L’ouvrage situé à « kéba na virage », dans le sixième arrondissement de Brazzaville, a été mis en service le 24 octobre par le ministre de l’Aménagement du territoire et des grands travaux, Jean-Jacques Bouya.    

Le second module de l’échangeur de Talangaï est un réaménagement des avenues des Trois-Martyrs et Marien-Ngouabi ainsi que l’avenue des Ancêtres, harmonisé par la construction d’un nouveau tronçon entre l’avenue Marien-Ngouabi et la culée du viaduc le long du ruisseau « kélékélé ».

L’ouvrage est composé d’une voirie d’environ 1660 m, dotée de deux chaussées de 7 m séparées par un terre-plein central. D’autres voiries urbaines ont été construites sur la rue Tchitondi depuis le croisement avec la 2ème sortie nord et l’avenue des Ancêtres, la rue Epéna ainsi que l’accès au gymnase Nicole-Oba.

Quatre bretelles ont été également bâties pour faciliter les échanges entre les deux principales avenues et l’accès sud au viaduc. D’après le responsable de mission de contrôle, Ibrahim Boussari, l’ouvrage est soutenu par un pont à poutres préfabriquées en béton armé de 62,11 m de long, composé de trois traversées de portées quasi-identiques d’une largeur totale de 13,2 m et d’une largeur utile de 8,2 m, permettant de supporter les voies routières.

La mission de contrôle a déploré néanmoins quelques défaillances, en raison notamment de l’absence de panneaux de signalisation verticale, directionnelle et des travaux inachevés. « L’entreprise a installé des panneaux provisoires, cela ne suffit pas pour orienter les usagers. En plus, il y a encore d’autres aménagements inachevés au niveau du croisement sortie nord et la rue Tchitondi, au total 900 m d’enrobés et sur l’avenue Marien-Ngouabi, 300 m d’enrobés inachevés », a déploré Ibrahim Boussari.

Ouvrant l’échangeur à la circulation, le ministre Jean-Jacques Bouya a évoqué la nécessité de faciliter la circulation sur cette voie. « Les chantiers peuvent être ralentis à cause de la conjoncture, mais nous travaillons pour rendre disponible l’ensemble des ouvrages qui se réalisent dans le pays », a-t- il déclaré.

Notons que la construction de l’échangeur qui vient d’être mis en service figurait parmi les projets prioritaires liés aux 11èmes Jeux africains qui se sont déroulés en septembre 2015 à Brazzaville. Cet ouvrage devrait faciliter la circulation sur cet axe et contribuer à l’amélioration de la physionomie de cette zone.

La cérémonie d’inauguration de cet échangeur a eu lieu en présence des membres du gouvernement, notamment les ministres en charge de l’Urbanisme, Josué Rodrigue Ngouonimba; des Affaires foncières, Pierre Mabiala; de la Promotion de la femme, Inès Nefer Ingani; ainsi que du maire de Talangaï, Frédéric Privat Ndeke.