Brazzaville : la brigade anti criminelle ( BAC ) soupçonnée de parrainer les braqueurs

0
950




Des objets volés ont été retrouvés dans les maisons de plusieurs éléments de cette force spéciale de la police Congolaise. Il est clair qu’elle travaille de mèche avec des braqueurs auxquels elle signale les objectifs et apporte une couverture, et libère en cas d’arrestation.




Plus de 23 ménages ont été victimes de ces braquages couverts et parfois parrainés par la Brigade Anti Criminelle(BAC).Un groupe de six malfaiteurs dirigé par le nommé Mbemba Mambouono Christ alias Zaza opère avec des machettes et des armes de minuit a 04h30.




Des victimes de leur forfait sont signalés dans plusieurs arrondissement de la ville capitale dont Talangai, Mfilou, Ouenzé, Moungali, Poto Poto et Makélékélé. Une fois dans les domiciles, ils emportent des bijoux, appareils électroménagers, des sommes importantes d’argent, toujours sous la menace des armes de guerre.




Pour mieux opérer, ces braqueurs bénéficient d’un appui logistique de certains éléments égarés de la BAC aux heures du couvre-feu. L’adjudant Nzitomini Nzao, actuellement en détention au GRB et le brigadier chef Déo en fuite, étaient chargés de les déposer dans différents coins de la ville à bord de la fourgonnette officielle de la BAC.