Brazzaville : Deux médecins surpris entrain de faire l’amour au CHU

0
9442




 

La ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo  a  effectué, le 9 octobre à Brazzaville, une visite au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU),  qui  depuis le déclenchement  de la grève le 4 octobre n’admet plus les nouveaux cas. Profitons sans doute de cette absence des malades,deux médecins ont été surpris en pleins ébats sexuels alors qu’ils étaient de garde.

Le professionnalisme des agents de la santé au Congo a toujours été mis en doute par la population qui est devenue depuis juin 1997 la victime préférée de cette corporation.Censés sauver des vies,les médecins du Congo le font sous condition de paiement.

Ayant déclenché une grève depuis le 4 octobre dernier,les médecins du Congo ne se font aucun souci sur la situation des malades sans lesquels ils n’auront jamais du boulot.Ils ont tout simplement refusé au CHU de Brazzaville de recevoir de nouveaux patients tant que la grève perdurait.

Une situation qui a ramené une tranquillité inouïe dan ce vaste centre hospitalier,permettant au personnel de faire ce que bon leur semblait.C’est dans ce contexte qu’un médecin de la diaspora exerçant périodiquement au CHU a surpris pendant la garde deux autres médecins entrain de s’envoyer tranquillement en l’air au service de Neurologie .

A cet effet,les deux sexologues ont sans gêne installé une mousse dans un bureau et ôté tous leurs habits comme s’ils se trouvaient dans leur maison.Et quand il leur a été reproché ce comportement,ils ont nargué leur collègue «  Eloko nini ya mabe o moni awa… Yo o sibaka té ? »