Ayant raté sa vie en France, Jean Claude Samba enferme les enfants de son défunt oncle pour ravir ses biens

0
1349

Certains Congolais qui ont échoué socialement en France opte pour un retour au bercail dans l’espoir des opportunités, mais d’autres par contre font preuve de leur mauvais cœur en voulant s’approprier des biens d’autrui. C’est le cas de Jean Claude Samba, fatigué de son boulot de vigile en France a mis ses derniers espoirs sur les biens laissés par son défunt oncle qu’il a abandonné pourtant pendant la maladie.Le récit du fils du défunt est glaçant.

Témoignage :

« Je vous écris depuis la cellule de prison de Makelekele ou j’ai été mis avec mes trois grands frères sur une demande de l’administrateur maire du dit arrondissement.. En effet, nous avons perdu notre père le 23 octobre dernier et l’avons enterré le mardi 8 Novembre 2022, nous sommes 11 enfants (8hommes et 3femmes) avant d’avoir une vie conjugale notre père a pris sous son toit ses deux neveux (les enfants de sa demie sœur).

Il les a élevé prenant leur charge à 100 % jusqu’à ce qu’ils deviennent des hommes et qu’ils partent en France, vingt-sept ans plus tard le premier de ses neveux au nom de Jean Claude SAMBA a fait un retour au pays dans le but d’imposer à notre père la dotation d’une parcelle qui lui avait été léguée par son père (notre grand père), cela obligea le vieux à vendre cette parcelle qui est Bacongo afin d’ éviter les problèmes, et depuis ce jour- là Mr Jean Claude SAMBA n’a plus jamais cherché à avoir les nouvelles de son oncle.

Le vieux est tombé malade depuis 2020 et pendant toute la période de détresse, il n’a jamais demandé les nouvelles ni contribuer pour les soins de papa, le mois dernier avant sa mort, le vieux a passé deux semaines à l’hôpital avant de tirer sa révérence et pendant tout ce temps on a vu aucun membre de sa famille se présenter ; c’est quand ils ont appris le décès de papa qu’ils sont venus et aujourd’hui pendant la réunion de famille Mr SAMBA Jean Claude s’est pointé avec son ami d’enfance Mr le Maire de Makelekele Edgard BASSOUKISSA pour nous faire comprendre que notre père n’a laissé aucune parcelle, toutes celles qu’ils nous a montré appartenaient à sa sœur (la mère de Jean Claude)

Hors mis cela il a tenu des propos irrespectueux en crachant sur la mémoire de notre défunt père ce qui a suscité notre colère au point de l’agresser et comme il est l’ami au maire, ce dernier étant aussi présent a abusé de son pouvoir, appelé la police la suite comme je vous l’ai dit nous allons passer nuit en prison…. Svp rendez publique mon récit et merci pour tout »