Au Rwanda, toutes les salles de classe informatisées d’ici 2020

0
474




 

Cent pour cent des écoles rwandaises entièrement dotées de “classes intelligentes” d’ici à 2020. Tel est le défi du gouvernement qui espère ainsi révolutionner son système éducatif.

Depuis 2014, le Rwanda est engagé dans une politique de digitalisation de ses écoles. Un projet en partenariat avec Microsoft Corporation et qui a déjà permis l’installation d’ordinateurs connectés à Internet et de projecteurs d‘écran dans les salles de classe de 645 écoles, soit 18,4 % des 3 500 établissements que compte le Rwanda.

Mais ces résultats sont encore loin de l’objectif fixé par le gouvernement au Rwanda Education Board (REB), l’organe relevant du ministère de l‘Éducation et chargé du projet. L’idée est, en effet, d‘équiper toutes les écoles du pays de “salles de classe intelligentes” d’ici 2020, a précisé Dr Irénée Ndayambaje, directrice générale du REB lors d’une conférence de presse jeudi.

Des villes intelligentes

En contrechamp des ambitions nourries par les autorités rwandaises, se dressent toutefois les défis d’un débit internet suffisant et de la formation efficiente des enseignants.

Plusieurs des 645 écoles qui ont déjà bénéficié du projet évoquent encore des problèmes de connexion internet. Aussi, la formation sur l’utilisation des nouvelles technologies n’est pour l’heure distillée qu‘à quelques enseignants qui ont la lourde tâche de la retransmettre à leurs collègues, qui n’en saisissent pas toujours le sens. Mais sur ce dernier point, le REB a prévu de multiplier les efforts.




Le projet des “écoles intelligentes” fait partie d’un programme plus vaste qui vise le développement économique de l’Afrique par la numérisation de ses infrastructures, impulsé par le chef d’Etat rwandais Paul Kagame. Une dizaine de pays ont rejoint le pays d’Afrique de l’Est dans cette initiative dénommée “Smart Africa” qui espère voir émerger des “villes intelligentes” sur le continent.