Au marché de Diosso, la vente devient pénible pour les vendeuses

0
846





Le marché de Diosso, l’unique dans la contrée, laisse à désirer. Les vendeurs se plaignent que leurs marchandises ne s’écoulent pas facilement par manque d’acheteurs. A longueur de journée, les quelques produits exposés, traînent et finissent parfois dans la poubelle. Ces derniers pensent que cette situation est due certainement à la crise économique qui n’épargne aucune ville du pays.

« Je suis vendeur au marché de Diosso depuis plus de 5 ans. Pour diversifier les produits sur les étales, j’avais opté de vendre les produits congelés, tels, les poulets, cuisses de poulets, cotis et autres. Mais depuis un certain temps, plus rien ne marche. Voyez-vous, depuis que j’ai étalé ce matin, je n’ai encore rien vendu au moment où je vous parle. La crise économique frappe de plein fouet le village de Diosso. Même le poisson qu’on trouvait facilement ici, devient une denrée rare. Je ne sais plus à quel saint se vouer. Le commerce qui me faisait vivre ne tient plus que sur un fil. Comment ferais-je pour nourrir ma famille et scolariser mes enfants ? », s’est interrogé Matoumona Ngouala.

Le marché tout comme les autres activités dans le village semblent tourner au ralenti à cause de la crise économique. Les populations qui se battent à pratiquer la pêche et les travaux champêtres, évoquent tous des difficultés financières. Et, le peu de produits récoltés ici et là, ne s’écoulent pas facilement au marché de Diosso. Elles sont parfois obligées de descendre à Pointe-Noire pour écouler certains produits.




Thérèse Tchimbinda quant à elle pense que le grand problème dans ce marché, c’est la vente. « Je fais le nécessaire de m’approvisionner en produit mais, il n’y a pas d’acheteurs. Du coup, je fais un investissement nul car, les produits finissent parfois dans la poubelle. Ces derniers temps, les populations de Diosso passent le plus clair de leur temps dans les forêts pour trouver de quoi se mettre sous la dent. Cette situation ne nous arrange pas vraiment », a martelé Thérèse Tchimbind




Le village de Diosso est situé à environ 25 kilomètres au nord de Pointe-Noire, dans le département du Kouilou, le long de la Route Nationale n°5. Il est plus connu par ses sites touristiques les gorges de Diosso et le musée de Loango qui attirent plus d’un visiteur.