Antou Sassou a 32 bus,15 taxis,Maurice Nguesso 20 bus,Ndenguet 8 en circulation

0
3058




 

 

Au Congo,les personnes qui jouissent du pouvoir et qui se disent riches manquent criardement d’innovation et se confondent avec le petit peuple dans les investissements. On ne peut pas comprendre qu’à ce stade,les membres de la famille Sassou Nguesso et certains barons du pouvoir aient des bus et taxis en circulation à Brazzaville et Pointe-Noire.

A la station du marché Total à Bacongo,l’attente se fait longue et le chauffeur accompagné de son contrôleur en profitent pour se rafraîchir dans un nganda du coin où la conversation prend une tournure des plaintes sur leurs conditions de travail.

En face,un autre chauffeur vante la générosité de sa patronne,laquelle ne tolère aucun retard de salaire. Cette patronne n’est entre autre que la première dame de la république,Antoinette Sassou Nguesso ou « Antou » pour les intimes.

L’étonnement de celle qui tient le nganda est visible : « …même eux aussi ont des bus ? » se demande-t-elle avant que le chauffeur ne rajoute qu’ils ont même des caves et Vips.




A elle seule,Antoinette Sassou Nguesso possède près de 32 bus et 15 taxis entre Brazzaville et Pointe-Noire. 10 bus type Coaster font le circuit fermé de Brazzaville et aussi marché Total-Texaco.

Ces bus Coaster rapportent chaque jour un peu plus de 60.000 fcfa contre la moitié pour les bus Hiace et 17000 fcfa pour les Taxis. Chaque jour,Mère Antou a des entrées pour ses bus et taxis de plus de 1.600.000 fcfa.

Il faudrait ajouter à cela ses nombreuses maisons en location,les stations X-Oil et surtout sa caisse noire et la popote que son mari lui donne chaque mois.

Cet acharnement à concurrencer le bas peuple prouve à quel point tous les voleurs ne se ressemblent pas. Dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et Australe,les hommes supposés riches ont pour la plupart investit dans les grandes choses et contribuent activement au PIB de leurs pays.

Mais au Congo,les barons du pouvoir qui volent les deniers publics s’embrouillent encore dans l’informel et quand ils tentent de faire une grande chose,refuse de payer les impôts.

L’épouse du chef de l’État n’est pas la seule limitée du pouvoir et de la famille Nguesso. Son beau frère Maurice qui se dit aussi entrepreneur malgré ses faillites chroniques gère plus de 20 bus à Brazzaville,alors que le DG de la police,Jean François Ndenguet a lui tout simplement hérité de 8 bus Coaster du défunt colonel Marcel Ntsourou.