Abidjan: Les véhicules d’Africab du petit fils de Sassou vendus aux enchères

0
725




Les véhicules de la société Africab Sarl seront mis en vente aux enchères publiques par les soins de Me Saye Françoise, Commissaire de justice, le mardi 14 janvier, sur « requête de Madame Mockey Sarah épouse Ahepka et 19 autres. »

C’est en 2015 que Vangsy Goma, jeune congolais et petit fils de Denis Sassou Nguesso, installe ce nouveau type de taxi, à la demande, un « uber » à l’ivoirien, à Abidjan.Pour cela, il a spolié le Trésor public avec l’aide de sa grand-mère Antoinette Sassou Nguesso. Né d’un mariage forcé entre Blandine et le défunt colonel Goma Kany, il serait en réalité le fils de son supposé grand-père Sassou Nguesso.




Le jeune entrepreneur qui entend révolutionner le transport urbain avec chauffeur, dans des conditions idoines, aura formé un peu plus d’une centaine de chauffeurs à Abidjan.

Mais, l’aventure aura fait long feu et ce mardi, la flotte d’Africab Sarl sera mise en vente aux enchères.Comme quoi un bien mal acquis ne profite jamais et la bonne gestion n’est pas dans le sang des Sassou Nguesso. Son grand-père et vrai père a mis en faillite tout un pays pétrolier malgré son état PPTE.




Ce sont  des voitures de types Peugeot 301, Toyota Yaris et Avanza, Hyundai H-1, Peugeot 508 qui seront sur le marché.