Abidjan : La ministre Arlette Soudan demande dans un hôtel si c’est leur tour du courant

0
4303




 

 

Pourtant ils intoxiquent tous les jours les oreilles des Congolais avoir modernisé le pays,mis de ce fait sur le chemin d’avenir pour une émergence en 2025.La ministre Congolais du tourisme Arlette Nonault Soudan en séjour à Abidjan a demandé à la réception de l’hôtel où elle était logée si c’était leur tour du courant pour ne pas manquer une série télévisée.

Arlette Soudan avait oublié qu’Abidjan n’est pas Brazzaville,et qu’Alassane Ouatarra est loin d’être un tocard comme son oncle Denis Sassou Nguesso. D’ailleurs avec les 100 millions que Sassou lui a prêté,l’Ivoirien s’est a financé des infrastructures dignes de ce nom.

Si après 32 ans de règne Sassou Nguesso se fait plaisir à être appelé le bâtisseur infatigable alors que même le centre ville de Brazzaville n’est pas alimenté de façon permanente en eau potable et électricité,Alassane Ouattara lui, veut laisser ses empreintes dans l’histoire moderne de la Côte D’ivoire en mettant ce pays sur la voie de la modernité.




Pour être né dans la brousse, Denis Sassou Nguesso pense que construire des routes inappropriées,Stades, aéroports inutiles et improductifs relèvent de la modernité. Une bêtise notoire que ses ministres transmettent sans gêne dans les médias.

Mais au delà de leur idiotie,la majorité des ministres sont bien conscients que le pays est dans une impasse à cause des mauvais choix de leur chef Denis Sassou Nguesso. Et la ministre du tourisme Arlette Soudan a manifesté cette réalité alors qu’elle était à Abidjan en visite de travail.

Se croyant à Brazzaville, elle n’a pas hésité à demander à la réception de son hôtel si le délestage ne les affectait pas. Stupéfait, le réceptionniste a rétorqué ne pas saisir son inquiétude avant de lui signifier que l’électricité n’était pas un luxe dans ce quartier.