A Pointe-Noire, la chaîne Africanews risque la fermeture

0
308





L’un des membres du collectif du personnel de la chaîne de télévision Africanews  Armele Ngaa appelé le 13 janvier à Pointe-Noire, le gouvernement de la République du Congo à l’aide afin qu’il continue à les soutenir en cette période difficile où ils risquent de perdre leur emploi.

« Nous lançons un appel au directoire du groupe Euronews/NBC afin de nous rassurer sur sa disponibilité à trouver dans les meilleurs délais un repreneur solide et sérieux pour assurer l’avenir de ce projet à la dimension de l’Afrique. Dans le même temps, nous suggérons à la direction de la chaîne de déléguer un représentant crédible à Pointe-Noire afin de fluidifier les relations au sein de l’entreprise d’une part et avec les autorités d’autre part », a indiqué Armelle Nga lors d’une communication.




Le personnel a aussi lancé un appel à Naguib Sawiris, africain et actionnaire majoritaire du groupe Euronews/NBC à ne pas laisser Africanews. Selon ce personnel, malgré les moyens modestes, la chaîne a réussi, en quelques années, à se faire une place dans l’espace médiatique continental comme modèle de liberté d’opinion et de responsabilité.

En effet, le président du directoire avait annoncé que l’opération de cession était compromise et qu’en l’absence d’un nouveau repreneur, la chaîne était condamnée à la fermeture.

La chaîne Africanews a débuté ses activités à Pointe-Noire en 2015. Il y six mois, le personnel a appris par voie de presse que la chaîne a été vendue par le principal actionnaire qui est Euronews/NBC.