A la veille de 2021, les jeunes « double Sim » se font payer 300.00 frs le mois par les Ewawa du pouvoir

0
1275




Le ministre de l’intérieur, comme il es de coutume chez les tricheurs, vient de convoquer un dialogue national à Madingou afin de baliser leur hold-up. Tant de dialogue et rien à changer ! Les voleurs continuent de voler et les opposants toujours musclés. Élections rimant avec dialogue , il va falloir aussi renforcer ses fétiches, et pour ce faire les jeunes sont appelés à contribution. Ces jeunes livrent alors leurs fesses aux vieux politiciens qui de passage leurs donnent un peu de sous et leurs font de promesses, en contre parti renforcent leurs pouvoirs de l’au delà.




Il se murmure dans les milieux très fermés du pouvoir de Brazzaville, qu’un grande campagne de renforcement des pouvoirs mystiques a été lancée à la veille de la présidentielle de 2021. Sur le parcours, plusieurs sacrifices doivent être faits et surtout des jeunes doivent livrer leurs fesses aux vieux qui vont après la bataillé électorale les pistonner.




Une source bien introduite dans ce milieu signale à ce média, que dans les jours à venir, on va constater le déversement de ces jeunes sur les réseaux sociaux et les médias pour vanter les mérites inexistants des ceux qui défoncent leurs derrières.




Pourtant ces jeunes après avoir tant vanté les Ewawa du pouvoir rentrent dans leur domicile où ils sont confrontés aux délestages, à l’insécurité, bref à tous les maux dont souffrent le reste de la population. Mais, ne dit-on pas qu’une femme ne parle jamais du mal de son homme ? Ces jeunes ne parleront que du bien des vieux qui bousillent leurs derrières .

Un salaire mensuel de 300.000frs avec des primes allant jusqu’à 50.000 frs la semaine sont promis à ces jeunes.